Quand la construction d’une usine de compostage se transforme en une décharge d’ordure

Le projet de construction de l’usine de compostage sur le site de Thialakoun peine toujours à se concrétiser. Ce projet financé par l’ONUDI en partenariat avec le gouvernement butte à des obstacles qui ont conduit à l’arrêt brusque des travaux .

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Aux abords d’une route poussiéreuse se trouve une unité de compostage en construction, c’est bien sure cette usine qui avait commencé à donner une lueur d’espoir aux populations de la commune urbaine, quant à une future transformation des ordures entachées sur toutes les artères comme des nids de poules.

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Sur ce site, les travaux sont arrêts aucun ouvrier n’est sur le chantier, ni le gardien pour sécuriser les lieux. Direction vers l’intérieur de cette architecture qui donne une apparence sombre et un espoir incertain ou des planches sont regroupées coté droit, plus loin à l’angle gauche, c’est un autre compartiment qui présente les mêmes caractéristiques à quelques mètres non loin de la rentrée barricadée par des morceaux de bois qui empêcheraient les animaux d’y ériger domicile.

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

En lieu et place d’une unité de compostage, c’est une décharge d’ordures qui commence déjà à pousser avec des débris de tout genre qui favorise la visite sans cesse des charognards et d’autres animaux domestiques qui font de ces lieux un centre de prédilection pour une ambiance a leur guise. Juste devant cette décharge des brisques restantes cèdent aux intempéries de la nature.
Il faut signaler également qu’un risque sanitaire se profile à l’horizon pour les populations riveraines qui vivent quotidiennement avec ces ordures.
Partant de ce constat , rien ne prouve pour le moment que cette unité de compostage sera fonctionnelle dans les années à venir surtout quand on sait qu’un cas de détournement de 7 millions de fg avait été signalé par l’un des jeunes qui avait bénéficié la formation en technique de compostage, même si ces accusations ont été démentis à la dernière minute par le point focal du dis projet.
Il serait important que les autorités compétentes s’impliquent activement dans l’exécution de ce projet notamment la commune qui est un partenaire direct du projet.