Labé : retour en image sur une journée mouvementée entre la CNTG et l’USTG

Coupe-coupe, hache et lance pierre tels ont été les armes blanches que chaque partie détenait ce matin(A voir ici la vidéo). Un accrochage a été évité de justesse entre les deux centrales syndicales CNTG et L’USTG. Retour sur les faits en image Lire la suite

Publicités

Quand la construction d’une usine de compostage se transforme en une décharge d’ordure

Le projet de construction de l’usine de compostage sur le site de Thialakoun peine toujours à se concrétiser. Ce projet financé par l’ONUDI en partenariat avec le gouvernement butte à des obstacles qui ont conduit à l’arrêt brusque des travaux .

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Aux abords d’une route poussiéreuse se trouve une unité de compostage en construction, c’est bien sure cette usine qui avait commencé à donner une lueur d’espoir aux populations de la commune urbaine, quant à une future transformation des ordures entachées sur toutes les artères comme des nids de poules.

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Sur ce site, les travaux sont arrêts aucun ouvrier n’est sur le chantier, ni le gardien pour sécuriser les lieux. Direction vers l’intérieur de cette architecture qui donne une apparence sombre et un espoir incertain ou des planches sont regroupées coté droit, plus loin à l’angle gauche, c’est un autre compartiment qui présente les mêmes caractéristiques à quelques mètres non loin de la rentrée barricadée par des morceaux de bois qui empêcheraient les animaux d’y ériger domicile.

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

Usine_de_Compostage_en_construction_Credit photo_Sally Bilaly Sow

En lieu et place d’une unité de compostage, c’est une décharge d’ordures qui commence déjà à pousser avec des débris de tout genre qui favorise la visite sans cesse des charognards et d’autres animaux domestiques qui font de ces lieux un centre de prédilection pour une ambiance a leur guise. Juste devant cette décharge des brisques restantes cèdent aux intempéries de la nature.
Il faut signaler également qu’un risque sanitaire se profile à l’horizon pour les populations riveraines qui vivent quotidiennement avec ces ordures.
Partant de ce constat , rien ne prouve pour le moment que cette unité de compostage sera fonctionnelle dans les années à venir surtout quand on sait qu’un cas de détournement de 7 millions de fg avait été signalé par l’un des jeunes qui avait bénéficié la formation en technique de compostage, même si ces accusations ont été démentis à la dernière minute par le point focal du dis projet.
Il serait important que les autorités compétentes s’impliquent activement dans l’exécution de ce projet notamment la commune qui est un partenaire direct du projet.

EDG l’impératrice des surfacturations en Guinée

IMG-20140105-00302[1]Après avoir s’acquitter de mon obligation le jeudi dernier en toute transparence et en toute sérénité aux guichets de la filiale d’EDG (électricité de Guinée)  de Labé devenue  de nos jours une entreprise de délestage de Guinée, d’une facture qui datée du 15 octobre au 15 novembre 2013 comme ils le font souvent donc c’est un mois maximum, normal.

Aveuglement aujourd’hui comme nous savons toutes et tous que notre administration ne pas informatiser dans son ensemble dirais je, même si c’est le cas il faut avoir les gens normaux et capables pour  son utilisation. notre facture : crédit photo sally Bilaly Sow

Ce vendredi a ma grande surprise de retour de  la fac  on me présente une autre facture qui dépasse l’autre encore de plus voir même à la hausse comme  si nous sommes une famille bourgeoise. EDG que voulez vous ?  Des bans dames assises ne font que  des factures du jour le jour sans arrière pensé de  la situation antérieure de leurs clients. EDG je vous garantis que la surfacturation est votre seule chance pour manger sur les dos des  citoyens lambdas, comment ? Aucun compteur ne contrôler  voir même chez  d’autres ça n’existe pas comment facturez vous vos clients à la fin de chaque mois alors ? Le hasard ; la tricherie, la corruption et le mauvais contrôle sont de vos côtés. EDG, les années changent mais  vous restez toujours les mêmes.

facture en date du 3 janvier crédit photo: sally bilaly sow

facture en date du 3 janvier crédit photo: sally bilaly sow

Par conséquent je vous garantis que je ne payerai pas  cette surfacturation et je suis prêt à aller n’importe où. En fin je vous demande de me dire pourquoi êtes vous des fraudeurs toujours .   

La foire artisanale de Guinée, c’est la collision des artisans au Foutah Djallon

Une allée dans l'enceinte Crédit photo : Sally Bilaly Sow

Une allée dans l’enceinte Crédit photo : Sally Bilaly Sow

Agencée par la charpente  Rev-Media  qui réunisse   surtout une  grande partie des journalistes de la Radio Espace FM Foutah : Subséquemment c’est carrément et naturellement un fruit de la Radio Espace FM Guinée.

Attendue désormais  à la fin de chaque année  c’est-à-dire en décembre au Foutah djallon  avec ses belles montagnes , son climat de bon enfant et une végétation verdoyante, c’est au  Foutah  plus précisément dans la région administrative de Labé au quartier Tata(image Google Mapp).

La foire artisanale est devenue le seul  unique événement  artistique , culturel  et socio-économique qui homogène les artisans  de tous genres   de la  Guinée et ailleurs pour une exposition de taille durant une dizaine de jours. Les produits foutaniens que vous admirez tant seront de la partie tels que : les leppis, les sandales,  les laits à la foutanniénne, ils seront en tout cas nombreux, WAllahi  .   

Une case qui va contenir des produits lois de la foire: Crédit photo Sally Bilaly Sow                Une case qui va contenir des produits lors  de la foire

Pour cette  2eme édition, les bruits de l’événement commencent déjà à se sentir dans la cité de Karamoko Alpha mo Labé de visites sur le site qui va accueillir la manifestation culturelle  aux postes sur facebook, le public de La Guinée ne veut pas qu’on leur raconte  rien de cet événement.

Cette foire est pour les uns  un lieu de relâchement, d’achat et de retrouvaille mais pour d’autres un lieu de recherche d’union libre, d’exposer leur corps au banal à quoi servira tout cela ? Mes cher(e)s ami(e)s  de tels comportements  ne seront pas la vocation de la foire.

Credit photo : Sally Bilaly Sow

Credit photo : Sally Bilaly Sow

C’est pourquoi moi sur cette  tribune je  vous appellerais  qu’on accompagne les organisateurs  de façon perspicace tout en suivant la règle d’or  crayonnée pour la réussite du dit évènement, aux organisateurs de respecter  et de faire respecter les visiteurs,  ne pas se soulager des  trajets musicaux sur  scène mais exhortés les gens à savoir la logique d’être en outre  c’est quoi une foire ? Et  s’ils sont  là-bas,  c’est parce que d’autres ont accepté d’installer leur tente dans l’enceinte donc ils n’ont qu’à partir savoir qu’est ce qui s’y trouverait. Comme illustration l’année dernière (1ere édition) le spectacle avait dominé la majeure partie des  séances : Donc mea-culpa.

La rentrée de la foire purement artisanale Crédit Photo : Sally Bilaly Sow

La rentrée de la foire purement artisanale Crédit Photo : Sally Bilaly Sow

Cet évènement nous permettra de faire connaitre aux visiteurs de quoi est ce qu’on est capable ; comment se porte nos coutumes, nos mœurs, nos valeurs ancestrales, notre civilisation subséquemment  accompagnons les planificateurs dans ce sens surtout quand on sait les méfaits de la mondialisation sur la vie de la jeunesse d’aujourd’hui, cultivons le sens positif de nos comportements  pour que nos illustres hôtes repartent heureux : ici ce sera l’hospitalité foutanniénne.

Le podium purement artisanal Crédit photo : Sally Bilaly Sow

Le podium purement artisanal Crédit photo : Sally Bilaly Sow

Par conséquent et j’espère très bien comme tout le monde d’ailleurs des leçons ont été  tirés de la précédente édition pour une meilleure  réussite de cette 2eme  édition prévue du 26 au 05 janvier 2014 sur l’espace (l’esplanade) de l’aéroport régional de Labé, un événement certainement a ne pas rater ni manquer.  Nous savons que beaucoup sont cours en route et nous leurs souhaiteront la bienvenue et au Foutah on se gène pas c’est comme chez vous !!!

Ces enfants apprentis mendiant de la Grande mosquée de karamoko Alpha Mo Labé

Située en plein cœur de Labé, cette mosquée n’accueille pas que des fidèles musulmans pour la prière, mais aussi des jeunots dont l’âge varie entre huit à quinze ans qui se ventilent toute la journée derrière leur parent , dans la cours de la mosquée et aux alentours.Les faits sont visibles et  s’effectuent au su et au vu de tout le monde.

un enfant mendiant à la grande mosquée de Labé  Crédit photo : Sally Bilaly Sow

un enfant mendiant à la grande mosquée de Labé Crédit photo : Sally Bilaly Sow

A votre Grande surprise, dés votre arrivée dans l’enceinte voir à l’extérieur, ils commencent à s’approcher vers vous en tas et ils vous quémandent en langue du terroir « OKELAN CINQ CENTS » qui signifie offrez moi cinq cents francs .

Les vendredis sont leur marché hebdomadaire, avec la détermination et le courage mais aussi pendant les Grandes rencontres de sages et des ministres (il fait allusion à l’enterrement du Waliou El hadj Thierno Abdourahamane Bah) tu peux gagner jusqu’à 50.000, GNF me maxime un jeunot.

Des enfants qu’on auraient du  envoyer à l’école pour étudier et devenir des cadres de demain pour émanciper notre pays qui en a besoin au moment où le monde est devenu une même plaque , des enfants qui auraient du apprendre un métier pour préparer leur lendemain sont déversés dans les rues de la ville et à pour siège la Grande mosquée, des enfants en manque de membres, de vision, malades mentales, qui auraient du être réconforter moralement par un entretien psychologique sont laissé à eux même , des enfants qui auraient être des vecteurs d’un développement sont abandonnés à la merci de la nature .

Dans ce même ordre d’idée, leurs parents qui les encouragent dans la pratique font eux aussi la queue des différentes portes de la mosquée. Des personnes dont la plupart ont des capacités physiques et mentales pour faire de travaux rémunérateurs même si certains parmi eux en manquent.

Un petit mendiant que j’ai approché m’explique les raisons qui lui pousse a mendié.

  » je suis né presqu’ici, j’entrain de grandir ici encore, je n’ai jamais vu mes parents s’éloignés de la mosquée donc j’ai pris cela, comme si nous n’avons pas de village, en plus quand je parles à mes parents de m’envoyer à l’école il me répond est ce que tu as vu un pauvre jusqu’à la moelle épinière d’étudier ? Mais quand je vais à l’école coranique de temps en temps ».

Plus loin, sur ce même terrain contrairement aux autres Fatimatou Binta de taille courte, mince, aux yeux brins me confie qu’elle partait de fois à l’école pour étudier

« je faisais la 8eme année dans une école de la place, ce n’est pas facile du tout pour moi. Ce qui m’empêche c’est les spéculations et les stigmatisations que font certains amis à mon égard ».

Un enfant arrété à la rentrée ouest de la mosquée Crédit photo: Sally Bilaly Sow

Un enfant arrêté à la rentrée ouest de la mosquée Crédit photo: Sally Bilaly Sow

Précédemment, ces mendiants avaient été déguerpis sur la façade de la mosquée où ils occupaient, depuis belle lurette la seule question à se poser où ils devaient aller ? Si ce n’était pas de prendre d’assaut la devanture de la maison du feu El hadj Thierno Abdourahamane Bah à l’absence d’une maison sociale.

Les mendiants de la Guinée en générale, ceux de Labé en particulier n’ont pas un lieu approprié pour diminuer leur flux sur les grandes artères des villes du pays. Les petits mendiants et leurs parents se cherchent toujours où passé une nuit paisible

Et certes j’entends parler d’un Ministère délégué des affaires sociales de la promotion féminine et de l’enfance, un département qui inonde de plus les autres ministères qui ne font rien sauf des louanges au président Alpha Condé qui Alf toujours les Guinéens, une pléthore des ministères qui font tous, excepté ce que la population en veut, sinon comment est ce que ces gens pourraient se retrouver abandonner à eux même ? On nous parle de la lutte contre la pauvreté et de la mal Gouvernance non,

Au finish je demandes au gouvernement de finir avec ses problèmes électoraux et politiques pour s’attaquer aux maux qui rongent la population.